Changer sa vie en bien

ChangerWeb-18hTous les deuxièmes jeudis du mois à 18h00 des Pèlerins d’Arès vous accueillent à L’Eau Forte pour vous parler de La Révélation d’Arès et des évènements survenus à Arès (Gironde) en 1974 et 1977. Évènements étonnants et inattendus qui plongèrent son témoin, Michel Potay, dans un grand désarroi puisque celui-ci ne s’attendait absolument pas à vivre un tel évènement. Pourquoi ? Parce que Michel Potay était à l’époque un ecclésiastique orthodoxe pragmatique, certes un homme pieux, mais pas du tout mystique.

Les religions se sont succédées. Les politiques se sont succédées. Et le mal est toujours là. Tout simplement parce que la solution pour combattre le mal n’est pas dans les lois ou les dogmes. La solution contre le mal est dans le cœur de chaque homme, par l’effort personnel d’être bon. Le mal disparaîtra du monde s’il se forme peu à peu un petit reste d’hommes bons.

Tout homme, croyant ou incroyant, est appelé à retrouver sa vraie vocation spirituelle, c’est-à-dire à accomplir le Bien. C’est ce que La Révélation d’Arès appelle faire pénitence. Faire pénitence n’est pas, comme nous l’enseigne la culture religieuse, se morfondre et vivre dans les remords ; c’est réveiller en soi la vie spirituelle, faire un effort au quotidien d’amour du prochain, de pardon des offenses, de paix, être libre de tous préjugés et pouvoirs et retrouver l’intelligence du cœur.

Tout est une question de choix personnel, sans autorité, en toute liberté.

Ce choix est décisif. Vous pouvez le faire avec nous.

 

L’homme qui entre en pénitence construira peu à peu son âme, source de salut. Il s’efforcera aussi d’entraîner d’autres hommes dans cette voie du Bien, c’est la moisson, et peu à peu des générations pénitentes se succéderont et sauveront le monde du mal.

La clef de voûte de La Révélation d’Arès est ce verset :

La Vérité (la seule Vérité dit le témoin Frère Michel), c’est que le monde doit changer en Bien (La Rév. d’Arès 28/7).